Ne disposant que de peu de moyens, les musées français seront obligés de céder les deux œuvres du peintre d’origine néerlandaise seront rachetées par les Pays-Bas pour 160 millions d’euros.

La famille Rothschild va finalement vendre deux tableaux de Rembrandt au grand musée d’Amsterdam, le Rijksmuseum, pour un cout global de 160 millions d’euros. Ces tableaux, peints en 1634 par le maître néerlandais, symbolisent deux notables, Marten Soolmans et son épouse Oopjen Coppit, avant leur mariage.

Une première offre en 2013

Rappelons qu’en 2013, la famille Rothschild avait proposé une offre au Louvre pour ces deux oeuvres. Mais au bout d’une année de pourparlers, le musée avait dû changer d’avis par rapport à l’offre de 160 millions, estimée trop chère. Le Rijksmuseum avait alors été contacté par le Louvre pour racheter les deux portraits alors qu’ils devaient être exposés successivement.

Mais cela n’a pas empêché, les Pays-Bas à sortir leur arme financière pour racheter les deux Rembrandt. Lundi, le gouvernement néerlandais a pris la décision devant le Parlement de réunir 80 millions d’euros pour l’acquisition de la première toile. L’autre partie du montant serait supportée par le Rijksmuseum, qui dispose déjà d’une grande collection du maître, surtout La Ronde de nuit.
Le fait que ces tableaux partent de la France est considéré comme un échec pour le Louvre, qui est le premier musée au monde en termes de fréquentation après avoir enregistré 9,3 millions de visiteurs en 2014.